Les contes d'Alérion

Les brèves (contes?) d'Alérion sur le Web

mercredi 9 juillet 2008

Bonjour à toi mon tendre !

Bonjour à toi mon tendre !

Bonjour à toi mon tendre, mon cœur, mon adoré

Tel que ta présence illumine mon âme esseulée

Tel que ta bonté me fait oublier le passé,

Tel que par ton sourire je me sens  adulée

Bonjour à toi mon tendre, mon cœur, ma vie

A toi qu’en aucune manière je ne veux offenser

Simple espérances angéliques en des termes embellis

Qu’en tout temps mes maximes ne te fasse t’envoler

Bonjour à toi mon tendre, à mon mari ces milliers de baisers

Ils sont tout doux, tout tendre et pour toi sont déposés

A toi mon attentif, celui qu’il me plait de chérir

Je laisse croître en moi cette tendresse, et m’y tenir

Bonjour à toi mon tendre, celui qui m’a suivi

Celui qui d’un sourire  à ravit mon cœur

Celui qui m’a captivée pour mon  plus grand bonheur

Celui dont la douceur m’a complètement éblouie

Bonjour à toi mon tendre, celui dont  je suis éprise

Qu’ au terme de cette route, nos destins s’accomplissent

Et que nos deux cœur restent à jamais complices

Qu’on puissent éternellement s’aimer, sera notre devise.

<Aurelanne >

le 03/09/03

- Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires



Poster un commentaire