Les contes d'Alérion

Les brèves (contes?) d'Alérion sur le Web

dimanche 11 janvier 2009

Moi, je rêve d'un jeu où il n'y a pas de combat incessant,

siranddameoù tu peux évoluer dans ton sens et non dans celui du jeu. Un jeu où tu puisses vieillir, un jeu où tu peux fonder une famille où tu suis les enfants, où tu grandis et où tu meures, un jeu dans lequel tu peux développer un métier, voyager, découvrir d'autres lieus. Un jeu qui te plonge dans une époque sans guerre mais de découvertes, découvertes d'autres peuples, d'autres moeurs. Un jeu qui laisse ton esprit libre de réaliser ce qu'il te plait. Un peu la vie, quoi, mais sans guerre, sans haine, sans course absolue au pouvoir. ALors ce monde, je le créai. je le construis, peu à peu. Un monde imaginaire, dans lequel évoluent des personnes, tout comme nous, mais pas comme nous. En clan, en groupe ou seul, il n'y a pas de course au pouvoir, il y a juste la vie. C'est vrai, dans n'importe quel jeu il n'est pas possible de s'unir, de concevoir des enfants, d'évoluer dans le temps, de voir grandir ses enfants, de mourrir mais de continuer la vie avec un enfant - devenu grand :) Dans ce monde les êtres volent, ne font pas les enfants comme nous, vous verrez, plus tard, imaginez juste un monde de style "elfique" pour l'imaginaire. des personnes nomades pour la plupart et quelques sédentaires, quand même, qui cultivent champs et élèvent quelques animaux.

- Brèves - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires



Poster un commentaire